CBD

Produits contenant du cannabidiol (CBD)

Par Hervé , le janvier 10, 2022 , mis à jour le janvier 10, 2022 - 5 minutes de lecture

 

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est un constituant naturel du cannabis.

La couverture médiatique et l’intérêt des médias sociaux pour les produits contenant du CBD ont augmenté ces dernières années, entraînant une hausse significative de la sensibilisation et de l’intérêt des consommateurs pour ce type de produit. Cela pourrait être principalement dû à ses prétendus avantages sanitaires ou médicinaux. CAP comprend qu’il existe une variété de produits contenant du CBD sur le marché et que la plupart d’entre eux sont pris par voie orale (gouttes, capsules ou comprimés, etc.). Nous comprenons également que certains produits contenant du CBD contiennent également d’autres ingrédients.

La définition réglementaire des produits CBD est complexe et peut dépendre d’un certain nombre de facteurs. Cela signifie qu’il n’y a pas de définition unique qui peut être appliquée à tous les produits contenant du CBD. Cependant, la PAC comprend que les produits contenant du CBD qui sont pris oralement ont tendance à être définis comme des médicaments ou des aliments, qui sont tous deux couverts par des régimes réglementaires complexes.

Il est de la responsabilité du commercialisateur d’établir quel régime réglementaire s’applique à son produit individuel afin de déterminer si et comment le produit peut être commercialisé. Le régime réglementaire auquel appartient un produit a une incidence directe sur l’application de la ou des sections du Code PAC.

S’agit-il d’une substance contrôlée ?

Il est possible que certains produits contenant du CBD contiennent également des traces de tétrahydrocannabinol (THC) et/ou d’autres substances contrôlées. Il est conseillé aux responsables du marketing de lire cette fiche d’information qui a été produite par le ministère de l’Intérieur et de demander un avis juridique spécialisé avant de prendre toute mesure supplémentaire pour mettre un produit CBD sur le marché.

Est-ce un médicament ?

L’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a adopté la position selon laquelle les produits contenant du CBD qui sont pris à des fins médicales doivent être traités comme des médicaments et doivent être autorisés en tant que tels. Les publicités qui présentent les produits contenant du CBD comme des médicaments ou comme ayant un effet médicinal entraînent donc la nécessité d’obtenir une licence pour ces produits en tant que médicaments.

CAP comprend que la MHRA examine les preuves émergentes d’un effet clinique de la CDB et ne peut donc pas exclure la possibilité que les produits de CDB qui sont actuellement sur le marché soient reclassifiés comme des médicaments à l’avenir.

Les responsables du marketing qui ne détiennent pas actuellement une licence de médicaments pour un produit à base de CBD devraient examiner les points suivants Note d’orientation 8 de la MHRA (« a guide to what is a medicinal product ») pour de plus amples informations, en accordant une attention particulière à l’annexe 10 qui se concentre uniquement sur les produits CBD. Si, après avoir pris en compte tous ces éléments, les responsables du marketing ne sont toujours pas sûrs du statut de leur produit, la MHRA peut être en mesure d’offrir des conseils supplémentaires.

Si le produit n’est pas un médicament homologué, les responsables du marketing ne doivent pas faire de publicité. allégations médicinales dans leurs publicités. L’ASA et le CAP considèrent que les allégations selon lesquelles un produit peut  » guérir « ,  » restaurer « ,  » prévenir « ,  » éviter « ,  » combattre  » ou  » soigner  » (et autres allégations similaires) sont susceptibles d’être considérées comme médicinales et les annonceurs de produits contenant du CBD non homologués doivent éviter d’y faire référence.

S’agit-il d’un aliment nouveau ?

Aliments nouveaux Les règlements concernent certains produits et compléments alimentaires et la PAC comprend que des évaluations des risques et des autorisations sont nécessaires avant que ces aliments puissent être vendus. Les produits oraux contenant du CBD sont probablement classés comme un  » nouvel aliment  » en vertu du règlement (UE) 2015/2283 sur les nouveaux aliments. Les responsables du marketing qui souhaitent obtenir plus d’informations à ce sujet peuvent consulter le site suivant Guide sur les nouveaux aliments et ce Produits CBD liés à l’orientation CBD de la Food Standards Agency (FSA) et les contacter en cas de doute sur le statut de leur produit.

S’agit-il d’un aliment ou d’un complément alimentaire ?

Les produits à base de CBD par voie orale sont susceptibles d’être visés par le règlement (CE) n° 1924/2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires (le règlement de l’UE), qui est reflété dans les documents suivants Section 15 du Code PAC.

Entre autres, seulement les allégations de santé spécifiques répertoriées comme autorisées dans la Registre de l’UE peut être utilisé dans les publicités pour les aliments, et seulement si le produit peut satisfaire aux conditions d’utilisation. Allégations de santé générales doivent être accompagnées d’une allégation de santé spécifique autorisée.

La PAC comprend qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas d’allégations autorisées pour le CBD sur le registre de l’UE. Il est conseillé aux responsables du marketing de toujours vérifier le registre de l’UE avant de faire des allégations de santé pour les produits alimentaires.

(Article Visité 1 fois, 1 visites aujourd'hui)

À voir aussi   En quoi l'huile de CBD peut-elle m'aider, et comment l'utiliser ?

Hervé

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.